La protection respiratoire

Qu’est ce qu’un aérosol ?
C’est une suspension dans un milieu gazeux (l’air ou tout autre gaz – l’air et un gaz composé d’environ 21% d’oxygène, 78% d’azote et 1% d’autres gaz) de particules colloïdales (supérieures à la taille des molécules) solides (ex : pollen) ou liquides (ex : gouttes d’huile).

Le brouillard, les nuages sont des aérosols. Il existe différentes sortes de poussières : végétales (ex: pollen), ménagères (spores, acariens), industrielles (concassage, broyage etc... des roches, de métaux etc...), de matières premières (ex: amiante). Les particules sont définies en fonction de leur caractère (nature), de leur taille (dimension ou granulométrie), de leur concentration.

Suivant leur caractère dangereux, elles sont généralement classées en trois catégories :
- gênantes : ce sont des particules inertes (non fibrogènes et non toxiques) ayant un diamètre unitaire supérieur ou égal à 5 microns. Leur action se limite aux voies respiratoires hautes : fosse nasales, pharynx et larynx.
- nocives : ce sont des particules inertes ou fibrogènes (non toxiques), dont le diamètre est compris entre 5 microns et 0.2 microns). Leur action est ressentie au niveau des voies respiratoires moyennes: trachée, artère et bronches.
- toxiques: ce sont les particules inertes, fibrogènes et toxiques, dont le diamètre est compris entre 0.2 microns et 0.02 microns. Elles pénètrent dans les voies respiratoires basses: bronchioles et alvéoles pulmonaires.

Gaz et vapeurs
Une vapeur est l’état gazeux d’une substance qui est solide ou liquide à la température ambiante.
Pour devenir à l’état de vapeur il faut donc une action sur ces matières: température, réaction chimique etc...
Un gaz est un produit qui est en phase vapeur à la température ambiante: ex: l’air. A certaines températures ces gaz peuvent se solidifier ou se liquéfier (ex: air liquide). De nombreux gaz et vapeurs sont toxiques pour l’être humain.

Quels sont les dangers ?
Les particules inhalées, les gaz et vapeurs respirés peuvent occasionner de nombreux troubles respiratoires et maladies graves (toux, asthme, bronchite, oedème, fibrose, asbestose, cancers etc...).

Précautions
Avant la sélection d’un E.P.I adapté, il conviendra de prendre en compte un grand nombre de facteurs :
teneur en oxygène, type de contaminant, concentration du contaminant, valeurs limites, température, humidité, durée du travail, pénibilité, plan de secours et d'évacuation etc.

 

normes

EN149 : Demi-masque à usage unique, filtrant contre les aérosols.
- à usage unique: marquague NR
- réutilisables (plus d’une journée de travail: marquage R)

FFP1 : contre les aérosols solides et liquides
(p.ex : brouillards d’huile) non toxiques dans le cas de concentrations allant jusqu’à 4,5 VME ou 4 x APF.

FFP2 : contre les aérosols solides et liquides
(p.ex : brouillards d’huile) non toxiques et de faible à moyenne toxicité, dans le cas de concentrations allant jusqu’à12 x VME ou 10 x APF.

FFP3 : contre les aérosols solides et liquides
(p.ex : brouillards d’huile) non-toxiques de faible à moyenne toxicité et haute toxicité, dans le cas de concentrations allant jusqu’à 50 x VME ou 20 x APF.

VME = valeur moyenne d’exposition
C’est la valeur limite d’un gaz ou d’une poussière (exprimée en ppm ou mg/m3 à laquelle un individu peut être exposé durant une journée de travail (8h/jour) durant toute sa vie rofessionelle, sans risque pour sa santé.
APF = facteur de protection attribué

EN140
Appareils de protection respiratoire : demi-masque et quarts de masque (exigences, essais, marquage).

EN14387
Filtres anti-gaz et filtres combinés (Exigences, essais, marquage)
Ces filtres sont répertoriés en types et classes en fonction de leur utilisation et de leur capacité de protection :

** Types :
type A (marron) contre certains gaz et vapeurs organiques ayant un point d’ébullition supérieur à 65°C spécifiés par le fabricant.
type B (gris) contre certains gaz et vapeurs inorganiques spécifiés par le fabricant.
type E (jaune) contre le dioxyde de soufre et d’autres gaz et vapeurs spécifiés par le fabricant
type K (vert) contre l’ammoniac et les dérivés organiques aminés spécifiés par le fabricant.
Ces 4 types sont suivis d’un numéro de classe :

** Classes :
Classe 1: filtres de faible capacité.
Classe 2: filtres de capacité moyenne.
Classe 3: filtres de haute capacité.

EN14683
Masques chirurgicaux
Directive 93/42/CEE sur les dispositifs médicaux.
Masque destiné à protéger l’environnement du porteur du masque.
A ne pas confondre avec les masques de protection (norme EN149) destinés à protéger le porteur de son environnement (diretive
89/686/CEE sur le EPI).

EN143
Filtres à particules (exigences, essais, marquage)
Classement selon l’efficacité de filtration du filtre: P1, P2, P3

EN136
Appareils de protection respiratoire – Masques complets
>– Exigences, essais, marquage.

 EN14683 : Exigences
 Type I
 Type IR
 Type II
 Type IIR
 Efficacité de filtration bactérienne
> > 95%
 > 95%
 > 98%
 > 98%
 Pression différentielle
 < 29,4 Pa
 < 49,0 Pa
 < 29,4 Pa
< 49,0 Pa
 Pression de la résistance aux
éclaboussures
 NR
 > 120 mm Hg
 NR
 > 120 mm Hg
Les types IR et IIR sont résistants aux éclaboussures de sang



En149 : Exigences FFP1 FFP2 FFP3
Moyenne de la fuite totale vers l’intérieur < 22% < 8% < 2%
Pénétration initiale maximum des aérosols d’essai
(Chlorure de sodium ou huile de paraffine).
< 20% < 6% < 1%
>Résistance respiratoire :
- à l’inspiration (30 l/min)
- à l’inspiration (95 l/min)
- à l’expiration (160 l/min)

< 0,6 mbar
< 2,1 mbar
< 3,0 mbar

<0,7 mbar
< 2,4 mbar
< 3,0 mbar
< 1,0 mbar
< 3,0 mbar
< 3,0 mbar